La femme géante

Un ciel bleu

Un soleil radieux

Une âme forte

Vit, voit et sent

La femme prend

La femme porte

Entre ses bras

La petite planète

Sur l’herbe verte.

De la Terre.

Son amie, la fleur

La bouche béante

aussi géante

Se laisse porter

Par l'herbe verte

De la planète.

 

<< Poème précédent

Existence

 

 

 

 

 

 

 

(A.N)       

Extrait du recueil "SEMENCES"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poème suivant >>