<< Poème précédent

 

Le sauveur

 

Tu m’as envoyé une bouée
A laquelle j’ai pu m’accrocher.

Tu m’as tendu la perche
Qui m’a permis de me rattacher.

Je viens naturellement vers toi,
Je ne peux me l’empêcher.

Même si je ne le veux pas,
De peur de te déranger.

Je n’ai pas le choix.
Aujourd’hui, ma vie c’est toi !
Car je ne crois plus en moi
Pour me rattacher à la vie !
Pour espérer et pour construire,
Pour retrouver mon sourire
Et la joie de rire.

Tu es le soleil qui permet
A mon âme de se réchauffer.

Tu es l’eau qui permet
A mon cœur de se réhydrater.

Tu es l’espoir qui permet
A mon être de continuer
A espérer. Et à prospérer.

Je t’admire et te vénère.
Je t’aime !
        Mon sauveur !

 

(A.N)       

Extrait du recueil "SEMENCES"

Poème suivant >>