<< Poème précédent 

Le survivant

Comment et par quel miracle ?
Toi ! tu as pu en réchapper.

Comment et par quel miracle ?
Alors que beaucoup comme toi ont péri !
Toi ! tu as survécu ?

Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment
J'ai survécu.
Je constate juste que je n'ai pas péri.
Je suis encore là. J'ai survécu.

Alors que j'étais une cible idéale
Une opportunité !
Livrée à ces monstres
Assoiffés de haine et de médiocrité

Depuis, je traîne le fardeau de la culpabilité
D'avoir survécu, à mes camarades de pensée
La culpabilité d'être un réchappé
Un miraculé...

Depuis ce jour, je partage ma vie
Avec la mort et les membres de sa famille 
Toutes les angoisses de la terreur, de la barbarie

La mort à laquelle j'ai pu échapper
Qui ne m'a jamais lâché
Dans ma vie, elle s'est imposée
Même quand je suis en sécurité

Et je continue à exister
Dans la peau d'un survivant. Un miraculé !
Partageant mon existence avec la mort à mes côtés
Dans mon âme et dans mes pensées
Dans les profondeurs de ma destinée
De ma volonté. De mes capacités. Elle s'est installée.
J'ai appris à l'accepter.
Et je vis en respectant la vie, avec la mort à mes côtés.

 

"Des idées et des mots remède à nos maux", dec 2006  
Abbassia NAÏMI

Poème suivant >>